Il n’est jamais bon pour une entreprise de constater un engagement des collaborateurs qui soit défaillant. Tout comme le constat cruel d’un turn-over beaucoup trop fréquent. Si tel était le cas, plusieurs leviers d’actions doivent être entrepris pour surtout améliorer la qualité de vie au travail. Il en va avant tout de la mise en place d’une bonne stratégie RHUne entreprise qui va bien, c’est avant tout des salariés qui s’y sentent bien. 

La culture du feedback pour une meilleure productivité 

Effet de la qualité de vie au travailLe meilleur reflet de vos résultats en entreprise, c’est le bien-être de vos employés. Alors pour engager une meilleure fidélisation des salariés, améliorer l’engagement des collaborateurs, la culture du feedback est sans doute celle qui a le mieux fait ses preuves. Mais qu’est-ce que le feedback ?

Simple terme anglais désignant le compte rendu d’une action menée à bien, ou à défaut, par un de vos collaborateurs, le feedback vise simplement à pointer les quelques manques sur une tâche précise à travers un retour d’expérience / un avis

 Il est bien souvent précisé par les rapports de qualité de vie au travail (QVT) que l’affectif de vos employés ne marchent que s’il y a aussi une part de positif qui soit rapportée en retour. Il est alors essentiel, pour la fidélisation des salariés, qu’un climat de confiance soit posé. Avec des règles internes strictes, et auxquelles aucun collaborateurs ne peut déroger. Qu’une atmosphère conviviale soit présente entre les différents pôles, secteurs et hiérarchie de vos activités. Et surtout une position honnête, objective, sur l’ensemble des rapports de mission que vous renvoyez à vos employés.  

 La culture du feedback tient alors en trois mots simples : court, précis et honnête. Il n’est pas nécessaire d’en faire trop pour que la culture du feedback fonctionne. L’important réside simplement dans un retour à double tranchant, positif comme négatif, sans démotiver ou donner trop d’assurance à vos proches salariés. C’est par ce biais que l’ambiance et la qualité de vie au travail sera plus que positive à la productivité de votre entreprise. 

L’engagement des collaborateurs acentre de toutes les attentions 

 La qualité de vie au travail, toutes les entreprises y songent. Il existe, et existera toujours, des leviers d’action pour améliorer la QVT. Mais il faut savoir avant tout prioriser les points à mettre en place pour déjà assurer l’engagement des collaborateurs.  

 

Le management, le vivre ensemble, les équipements proposés, le matériel de travail, les temps de pause, les règles en vigueur et bien d’autres encore sont des éléments indispensables à une qualité de vie au travail appréciée de tous.  

 Au-delà même de la culture du feedback, c’est l’échange qui prime sur tout le reste. Pour préserver l’engagement de vos collaborateurs, il faut d’abord apprendre à les écouter. Des managers qui rapportent parfaitement les plaintes de chacun, les difficultés d’un tel ou d’un tel sur son poste de travail ou les équipements défaillants.  

 Cela peut aller de la simple machine à café ou photocopieuse, jusqu’à des rapports fermés entre un salarié et son supérieur hiérarchique. Et comme tout se sait très vite dans une entreprise, un engagement des collaborateurs défaillant peut très vite atteindre la vie de l’entreprise, voire mettre en péril votre future stratégie RH.  

La qualité de vie au travail avec une meilleure stratégie RH 

 La fidélisation des salariés, c’est bien souvent ce qui prime dans la réussite d’une entreprise. Économiquement parlant, comme affectivement sur le plan de la qualité de vie au travail, un turn-over trop important, trop régulier, attise l’incertitude auprès des autres collaborateurs sur leur engagement. Alors comment ne pas faire douter les futures recrues visées par votre stratégie RH ? 

 L’humain se doit d’être toujours placé au centre de la QVT, au centre de la vie en entreprise. C’est l’humain qui fonde votre réussite, c’est l’humain qui favorise les futurs contrats clients et un recrutement de qualité à venir. 

Comme tout se sait désormais, par la culture du feedback simplement en surfant sur internet, les avis postés par d’anciens collaborateurs au sujet de votre entreprise peut très vite affecter la qualité de votre stratégie RH. Il est essentiel de poser ainsi des limites, mais des limites justes. D’être à l’écoute, sur les sujets opportuns. De favoriser l’humain, au seul bénéfice de l’entreprise.