Relationnel, organisation, polyvalence… les métiers des ressources humaines exigent des compétences particulières et des qualités personnelles uniques. C’est, également, le cas pour l’assistant des ressources humaines. Il doit être un spécialiste du domaine parce que ses missions impliquent plusieurs tâches différentes. Mais comment être un bon assistant RH ?

Les compétences d’un assistant en ressources humaines

Outre les acquis d’une formation continue ou initiale, l’assistant RH doit maîtriser plusieurs aspects de la communication. On parle de législation, de comptabilité, d’administration, de finances et autres. Il doit maîtriser le droit du travail, par exemple. Il doit savoir tenir les comptes et réaliser des analyses financières sûres. Sa fiabilité doit être excellente sur ce point. En plus, il gère la paie et s’occupe des dossiers d’assurance. C’est pourquoi il est impératif qu’il sache manipuler les logiciels spécifiques de comptabilité ou de facturation. Cela est nécessaire pour suivre les présences ou les changements de poste. cette page propose plus d’informations à ce sujet.

Un assistant RH doit être, également, l’intermédiaire entre la direction des ressources humaines et l’ensemble de la société. En tant qu’attaché spécial de ce département, il doit rédiger les notes, les rapports professionnels ou encore les correspondances. Il doit, donc, maîtriser d’autres langues, l’anglais étant obligatoire. Évidemment, les connaissances en informatique, comme les programmes de gestion des ressources humaines ou les logiciels de gestion de l’emploi et des compétences, seraient fortement appréciées. En effet, il doit suivre l’évolution de chaque salarié et proposer les solutions pour augmenter leurs compétences. Sinon, il cherche de nouvelles pistes pour les remises à niveau.

Les qualités personnelles attendues

Un assistant RH doit avoir le sens de l’organisation et un excellent relationnel. Une de ses tâches principales consiste à classer des dossiers. Il se charge, également, de la communication interne, avec les employés, et de la communication externe, avec les clients, les partenaires ou les investisseurs. Outre la polyvalence et la discrétion, il doit encore être bien discipliné. S’il dispose de telles qualités, il peut aller loin dans le domaine et même espérer une promotion plus tard. En attendant, il doit se concentrer sur ses tâches et prouver son professionnalisme.

Concernant les activités administratives, comme la préparation de certains dossiers ou de certaines procédures, sa rigueur est exigée. Il en est de même pour le respect des délais surtout lorsqu’il s’agit de paie, de la gestion d’agenda ou autres. Il doit, aussi, trier les candidatures dans le cadre d’un recrutement de non-cadres. Ainsi, il doit développer un sens du contact et un discernement unique. Sinon, il y a la rédaction des contrats de travail, la veille juridique ou encore l’intégration des nouvelles recrues. Il doit, donc, faire preuve de tact, surtout lorsqu’il doit rédiger les lettres de remerciement, de licenciement ou de congé.

Les études à suivre

Pour obtenir de telles compétences et améliorer vos qualités personnelles, vous devriez suivre les études adéquates. Votre personnalité peut être un atout, mais vous devriez, aussi, présenter un bon parcours. Un diplôme de niveau 4 est exigé ou au moins un titre professionnel avec comme intitulé « assistant RH ». Vos futurs employeurs chercheront les meilleurs CV, donc n’oubliez pas les formations en informatique, en logiciels RH ou en langues. L’idéal serait ainsi de prouver que vous avez suivi des études en ressources humaines et pas uniquement en communication ou en langue.

Les autres formations reconnues dans le domaine seront les bienvenues. Qui plus est, certaines personnes n’ont pas eu l’opportunité d’étudier en faculté. Il existe, également, des juristes ou des diplômés en gestion qui veulent devenir assistant RH dans le but d’être un responsable RH, plus tard. Il n’existe, donc, pas de parcours parfait ni même d’une ligne directrice à proprement parler. Dans tous les cas, des compétences en RH doivent être vérifiables par l’intermédiaire du dossier de candidature. C’est le seul moyen de prouver que vous êtes la personne qu’il faut pour le poste.  

Le savoir pour un assistant en ressources humaines

Les missions que l’on confie à un assistant RH tourneront autour des ressources humaines. Votre polyvalence implique que vous soyez, également, compétent dans d’autres domaines. Vous devriez être à l’écoute de la direction, mais aussi des salariés. Vous êtes tenu de garder les secrets professionnels, même en cas de médiation ou d’intervention dans un conflit interne. L’ouverture d’esprit est un bonus, outre votre curiosité et votre envie d’évoluer, d’apprendre ou encore d’étudier d’autres spécialisations du secteur.

À noter que vous pouvez travailler dans le public, auprès des collectivités ou des municipalités, ou dans le privé comme les cabinets de recrutement ou des entreprises de counseling. Une connaissance de votre milieu de travail et de ses activités ainsi que de chaque métier est d’ailleurs nécessaire. Ceci, parce que vous rédigerez, aussi, les fiches de poste, les offres d’emploi et parfois les fiches de formation en interne. N’oubliez pas le règlement interne, le fonctionnement de la société, les déclarations ou encore les procédures auprès des différentes instances administratives.